22 mars 2016

22 mars 2016
22 mars 2016

22 mars 2016 – Des mots en images

22 mars 2016 – Des mots en images

Les attentats du à Bruxelles dans la Région de Bruxelles-Capitale et dans la province du Brabant flamand, en Belgique, désignent une série de trois attentats-suicide à la bombe : deux à l’aéroport de Bruxelles àZaventem et le troisième à Bruxelles, dans une rame du métro roulant dans un tunnel proche de la stationMaelbeek, dans le quartier européen. Un bilan provisoire fait état de 35 morts (hors kamikazes) et 340 blessés.

Ces attentats, revendiqués par l’organisation terroriste État islamique, sont les plus meurtriers commis jusqu’alors en Belgique. Les frères Ibrahim et Khalid El Bakraoui, proches de Salah Abdeslam, sont deux des auteurs de ces attentats, le premier s’étant fait exploser à l’aéroport de Bruxelles et le second dans la station de métro de Maelbeek. Najim Laachraoui, qui apparaît avoir tenu un rôle notable dans l’organisation des attentats de Paris le, sous le faux nom de Soufiane Kayal, est identifié comme l’autre terroriste kamikaze qui s’est fait exploser dans le hall d’enregistrement de l’aéroport bruxellois.

L’enquête démontre que la même cellule terroriste islamiste franco-belge, constituée au départ autour d’Abdelhamid Abaaoud, a préparé, coordonné et commis les attentats de Paris le et ceux de Bruxelles le .

Le à h 58, deux explosions se produisent dans le hall d’entrée de l’aéroport international de Bruxelles situé à Zaventem en Flandre, l’une près de l’accueil de Brussels Airlines et l’autre près de celui d’American Airlines8.

Le plan catastrophe est déclenché à la suite de cette double explosion. L’ensemble du trafic aérien de l’aéroport est alors suspendu et le niveau d’alerte est remonté au niveau 4 pour toute la Belgique, cette décision ayant été prise par l’organe de coordination pour l’analyse de la menace.

Une autre explosion se produit à h 11 dans le métro bruxellois sur la rame qui quittait la station Maelbeek (quartier européen). Le bilan provisoire fait état de quinze morts et cinquante-cinq blessés pour cette troisième attaque.

Le Premier ministre belge Charles Michel indique qu’il s’agit de « deux attentats aveugles, violents et lâches » et évoque « de nombreux morts, de nombreuses personnes blessées gravement ». Le Parquet fédéral confirme par la suite que les deux explosions de l’aéroport de Zaventem sont des attentats-suicide.

Source : Wikipédia

Skills

Posted on

28 mars 2016

error: Content is protected !!