Crise laitière

Crise laitière
Crise laitière

Crise laitière – Des mots en images

Crise laitière – Des mots en images

Le secteur laitier est aujourd’hui le seul marché où la situation de crise entre les différents acteurs a débouché sur un conflit ouvert. Il oppose depuis plusieurs mois les industriels et producteurs français sur le prix du lait, les premiers voulant baisser les tarifs tandis que les seconds, qui mettent en avant la hausse de leurs charges, s’y opposent. Cette situation, qui fait suite à la décision en septembre de la Direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) de mettre un terme à la négociation collective des prix du lait au niveau interprofessionnel – au motif qu’elle était anticoncurrentielle – s’est traduite par une forte mobilisation des éleveurs pour faire entendre leurs revendications. Depuis, les grèves du lait, mouvements de blocage des laiteries et actions de déréférencements dans les centres de distribution se succèdent et le conflit, loin de trouver sa solution, s’envenime.

Le cas du lait est, à plus d’un titre, emblématique de la situation de crise qui caractérise le monde agricole. En premier lieu parce que, à l’instar des autres secteurs agricoles, les producteurs laitiers sont confrontés à l’instabilité structurelle des marchés, qui les plonge dans l’incertitude. En second lieu parce que, face à cette situation, les politiques de dérégulation menées par les pouvoirs publics ont été ou seront particulièrement déstabilisatrices : en effet, aussi bien à l’échelle européenne qu’au niveau national, la réaction des pouvoirs publics s’est avérée conduire à l’inverse de qu’il convenait de faire.

C’est pourquoi la filière laitière représente aujourd’hui un cas d’école, qui préfigure ce qui risque de se passer dans l’ensemble de l’agriculture si le mouvement général de dérégulation se confirme.

 

Source : Momagri.org

Skills

Posted on

1 mars 2016

error: Content is protected !!