Ferme des mille vaches

Ferme des mille vaches
Ferme des mille vaches

Ferme des mille vaches – Des mots en images

 

La ferme des mille vaches est une ferme industrielle construite sur le territoire des communes de Buigny-Saint-Maclou et de Drucat, près de l’aérodrome d’Abbeville, dans la Somme, en Picardie. Elle est conçue pour abriter environ 1 000 vaches laitières (à l’origine de son surnom) et une unité deméthanisation de 1,3 mégawatts.

À partir de 2009, des producteurs laitiers du Vimeu et du Ponthieu décident de monter un projet de ferme industrielle de 1 000 vaches pour la production laitière et une unité de méthanisation, dans la plaine, à 600 mètres des premières habitations. Parmi ces éleveurs, la figure de proue est Michel Ramery, fondateur d’une entreprise de BTP à la retraite et fils d’agriculteur picard, propriétaire d’une ferme de 200 vaches laitières près d’Airaines. Ils sont regroupés en une SCEA dite « Côte de la justice », ils présentent un dossier concernant 1 000 vaches laitières et leurs suivantes soit 1 750 animaux au total.

La première demande administrative du projet est déposée en février 2011. Le projet initial souhaite mettre en place un méthaniseur de 1,48 mégawatts.

En avril 2011, un voyage est organisé par Michel Ramery, avec des élus locaux, en Allemagne pour notamment montrer des méthaniseurs.

En août 2011, une enquête publique démarre. Elle émet un avis favorable au projet en novembre 2011. Le même mois, des habitants, opposés au projet, décident de créer l’association Novissen (NOs VIllages Se Soucient de leur ENvironnement).

Le 18 février 2012, une première manifestation réunit entre 600 à 700 personnes à Abbeville.

Parmi les opposants à cette exploitation, on peut trouver l’association Novissen, la Confédération paysanne, ainsi que des associations de protection animale telles que L214.

La production en grande quantité de lait dans un espace confiné est vue négativement par les différentes associations écologistes, ces dernières menacent de boycotter la marque Senoble. Selon ces associations, Senoble détiendrait, avec le groupe normand Agrial, la coopérative Senagral, qui serait la première consommatrice du lait produit dans cette usine. La chaîne de magasins bio Biocoop a décidé de déréférencer les produits de la marque Senoble.

Source : Wikipédia

Skills

Posted on

19 juin 2015

error: Content is protected !!